©2019 by Territoire de Lumière, Alchimie interieure. Proudly created with Wix.com

"Oh vous, chers corps,

Territoires de Lumières,

Où se joue l'alchimie interieure,

Transmutez le lourd en léger,

Ouvrez les portes du ciel,

Afin que l'Âme rayonne sur terre,

Tel un soleil glorieux,

De ses mille feux sacrés,

Et que le coeur,

Enfin libre,

S'emplisse et déborde d'amour,

A l'infini."


Fabienne Pellizzari

fleur d'oranger
 

"Faites confiance au temps qui offre souvent les issues les plus douces

aux plus amères difficultés."


* Miguel de Cervantes *

 

  🔥

"Je suis une émanation

de l'Esprit de la Terre

Et de l'Âme du ciel,

Voilà qui je suis,

Une manifestation de la vie,

Une éclosion de l'amour."


Fabienne Pellizzari

 

Une prière pour tous ceux qui traversent les épreuves de la maladie actuellement...     

💚


"Je demande à ce que l'énergie Divine de l'amour inconditionnel descende sur toutes les personnes en souffrance, et que la restauration de leur propre pouvoir d'équilibre du corps-âme-esprit se manifeste en eux, maintenant, pour leur plus grand bien et la pleine santé, sur tous les plans de leur existence, passée, présente et à venir.

Qu'il en soit ainsi. Gratitude infinie"

Fabienne Pellizzari

meditation-1384758_960_720.jpg
 
light-beam-3398105_960_720.jpg

« Tout est un,

La vague et la perle,

La mer et la pierre.

Rien de ce qui existe en ce monde,

N’est en dehors de toi,

Cherche bien en toi-même

Ce que tu veux être,

Puisque tu es tout.

L’histoire entière du monde

Sommeille en chacun de nous."


Rûmî

 

* Pardon, par don


Sur tous les chemins

Tu m'accompagnes cher Ange.

Dans tous les cœurs,

Tu rayonnes chère Âme.

De l'est à l'ouest,

Et du nord au sud,

Tu cherches celui ou celle

Qui t'entends.

Tu es ici et là,

En haut et en bas,

Souffle Divin,

Joie Divine,

Tu es multiple

Et tu es un,

ou peut-être une.

Tu n'es ni blanc ni noir,

Tu es de la couleur de l'arc en ciel,

Tu joue, tu rie, tu danse

Là où le soleil brille,

Ou sous la pluie,

Rien ne t’arrête !

Tu es là où l'on ne t'attends pas,

Et tu réponds présent

Lorsque l'on te nomme.

Tu parcours le monde, fidèle.

Tu respecte ceux qui te rejettent,

Tu illumine ceux qui te nourrissent.

Tu appartient à tous et à personne.

Tant de fois, je t'ai possédé,

je t'ai rejeté, Je t'ai ignoré.

Pardon !

Je ne te connaissais pas,

Je ne te reconnaissais pas.

Aujourd'hui je me souviens de toi,

Tu es, AMOUR!

Et je t'accueille dans mon cœur ravi,

les bras grands ouverts.

Et mon Âme se réjouie,

Et s'illumine de tes mille feux Divins.

Merci !

Fabienne pellizzari